vendredi 6 décembre 2013

Choses à faire avant de devenir moins con - 248

Changer de langue (garder la sauce piquante).

L'autobus 17

Quelques poèmes dans le numéro 17 de la revue de Fabrice Marzuolo : L'autobus.
J'aime bien sa présentation du numéro :

Le numéro 17 de l’Autobus passera fin 2013, début 2014 ou fin 2015, il n’y a guère que les calendriers qui changent. En 2013 j’avais choisi le calendrier avec une pissotière dessus.
Dans ce numéro : Jean-Jacques Nuel, Daniel Birnbaum, Gauthier Nabavian, Jean de la Fontaine, Samuel Dudouit, Sandrine Davin, Fabrice Marzuolo.

Le lien vers son blog ici.


La Levure littéraire 8

Des poèmes dans le numéro 8 de la revue en ligne La Levure Littéraire.
Le sommaire est plus long que mon blog...
Et la photo (que je n'ai jamais envoyée) doit être celle de quelqu'un que je suis de temps en temps (si ça pouvait être pas trop souvent)...
C'est ici.

lundi 2 décembre 2013

Pour Daniel Pommereulle (sous la direction de Lucas Hees)

Vient aussi de paraître aux mêmes éditions Impeccables : Pour Daniel Pommereulle
(dir. Lucas Hees)
Essais et documents
192 pages - 19,5 x 26 cm - 32 euros
Parution en décembre 2013
ISBN 9782953644593

Daniel Pommereulle (1937-2003) commence à réapparaître – enfin – dans le paysage de l’art contemporain. La dernière rétrospective d’envergure lui ayant été consacrée remontant à 1991 (c’était à Dole et à Belfort), nul ouvrage ne permettait plus de saisir la trajectoire de cet artiste subversif. Pour Daniel Pommereulle redonne ainsi cette trajectoire à lire, et la complète avec des œuvres jamais reproduites ou exposées du vivant de l’artiste. Constitué d'essais de fond, de témoignages, d'entretiens, de documents, d’une biographie et d’une bibliographie exhaustive, ce livre important composé par Lucas Hees accueille les contributions de Philippe Sergeant, Christian Bouillé, Al Martin, Henri-Alexis Baatsch, Alain Jouffroy, Jackye Raynal, Eric Rohmer, Jacques Monory, Patrice Trigano, Jacques Dyck, Jean-Philippe Domecq, Michel Bulteau, Jean-Christophe Bailly, Anne Tronche, et Malek Abbou.

Écrivain, éditeur, Lucas Hees est l’auteur d’une anthologie sur les poètes de la « génération électrique » publiée aux éditions La Différence en 2005, ainsi que d’un essai sur Ezra Pound publié aux éditions du Rocher la même année.
 

Draps d'Ishikari de Gôzô Yoshimasu

Vient de paraître aux éditions Impeccables : Draps d’Ishikari de Gôzô Yoshimasu

Poème + CD
Traduit par Makiko Andro-Ueda et Claude Mouchard
Postfaces de Claude Mouchard et de Makiko Andro-Ueda
64 pages - 15 x 21 cm - 16 euros
Parution en décembre 2013
ISBN 9782953644586

L’auteur est au nord du Japon, à Ishikari, territoire des Aïnous. Entre les effets de réminiscence que le paysage provoque en lui et la civilisation des Aïnous refoulée par le pouvoir central japonais, le poème se défroisse comme un, sinon plusieurs draps. Provoquant alors sur le lecteur des effets de ruptures visuelles très cinématographiques, qui évoquent parfois Vélimir Khlebnikov, celui-ci est convié à partager le sentiment que ce n’est pas seulement l’auteur qui parle ici, mais avec lui quelques fées du langage. Draps d'Ishikari aimante ainsi tout ce qui peut précéder une rencontre, une rencontre qui aura bel et bien lieu, et restera suspendue aux derniers vers du poème.

Cette première édition française des Draps d’Ishikari, traduits par Makiko Andro-Ueda et Claude Mouchard, est accompagnée du CD d’une lecture publique organisée par le photographe Nobuyoshi Araki en 1994. Elle est, de plus, augmentée de postfaces des traducteurs.

Gôzô Yoshimasu est né en 1939.


Choses à faire avant de devenir moins con - 247

Acheter une mobylette.