mardi 1 octobre 2013

Cécile Odartchenko ouvre Première Ligne

Première Ligne

Galerie Librairie Sonothèque
8, Rue Teulère
33000 Bordeaux

          


La Galerie Première Ligne (8, Rue Teulère, 33000 Bordeaux) ouvrira ses portes le 19 octobre 2013.
Editrice de poésie ( Editions des Vanneaux) et auteure moi-même, je me ferai une joie de vous présenter quelques artistes dont les oeuvres seront "suivies" et feront l'objet d'expositions individuelles et de vernissages personnalisés, tout au long de l'année.
Ces artistes, peintres, photographes, sculpteurs, ont tous un lien avec les éditions des Vanneaux.
Prenons par exemple Michel Butor, heureux complice de nombreux artistes avec lesquels il a composé 3500 livres exposés à la bibliothèque nationale, François Mitterand à Paris en 86. A cette occasion Michel Butor a donné aux éditions des Vanneaux, son poème "Octogénaire". Ce poème en huit parties, a été illustré par son illustrateur fétiche, Grégory Masurowsky. Michel Butor sera à la galerie Première ligne, en mars pour présenter les livres réalisés avec Grégory Masurowsky et signera "Octogénaire".
Jacques Le Scanff présentera ses oeuvres sur papier, dessins et gouaches, et sa revue remarquable, Le préau des collines. Le n° 10 est consacré à l'atelier de Jean -Paul Michel, poète et éditeur à Bordeaux (Editions William Blake and co), qui participe déjà à la revue Première Ligne (n°3), et dont les éditions des Vanneaux vont publier l'anthologie dans la collection "Présence de la poésie".
Jacques Abeille, auteur bordelais, a publié aux Vanneaux "D'ombre" illustré par Pauline A. Berneron. Pauline A. Berneron présentera des oeuvres peintes et des oeuvres sur papier, elle signera "D'ombre" avec Jacques Abeille.
Lambert Schlechter, auteur philosophe et poète luxembourgeois, publie à la Table ronde, chez PHI , aux Vanneaux et d'autres éditeurs… Sa soeur Lysianne est une merveilleuse artiste que j' apprécie depuis longtemps . Elle présentera ses œuvres en février en présence de son frère qui signera "Enculer la camarde" paru chez PHI, "La trame des jours" et "Robe de nudité" parus aux Vanneaux.
Roseline Hurion, auteure philosophe et poète, a été publiée aux Vanneaux. D'abord défendue et remarquée par Derrida et par Yves Bonnefoy. Elle s'est liée d'amitié en Picardie, au cours d'un "verger" de la poésie, dans mes jardins, avec Didier Cross qui exposait ses "hirondelles", en hommage à Pierre Garnier, poète des Vanneaux et ornithologue. Nous exposerons ces hirondelles et ses gouaches de tauromachie. Et en 2014 nous prévoyons une nouvelle exposition accompagnée du livre réalisé aux Vanneaux avec Roseline Hurion.
J'ai publié un livre sur Gérard de Nerval. Les lieux du poète si sensible aux paysages du Valois ont inspiré aussi le photographe Yann de Vareins. Un autre livre est né (texte de Cécile Odartchenko) aux éditions de L'imagynaire.
Yann de Fareins exposera ses photos en noir et blanc (argentique) et nous signerons "Idée d'une femme".
Une conférence au musée d'Amiens, autour d'un nu de Fautrier, a été le point de départ d'une "rumination" soutenue par des souvenirs de maltraitance; un livre, "Gelsomina" est paru aux éditions Propos2, ( Michel Foissier, éditeur). La galerie Première Ligne exposera des oeuvres de Fautrier et je signerai "Gelsomina".
Les éditions des Vanneaux accueillent James Sacré dans la collection "Présence de la poésie". A cette occasion James est invité à rassembler les peintres avec lesquels il a fait des livres au cours des années.
L'histoire familiale des Odartchenko, les autorise à se pencher sur un passé fabuleux en Russie, et la propriété d'Abramtsevo, aujourd'hui musée national, près de Moscou, où ont vécu, peint, chanté et joué la comédie, les plus grands artistes du vingtième siècle…Vroubel, Chaliapine, Stanislavski et bien d'autres.
J'offrirai pour la première fois aux lecteurs les souvenirs ( traduits par moi-même) du fils de Savva Mamontoff, le grand mécène, ex propriétaire d'Abramtsevo. Nous exposerons aussi les tableaux de sa nièce, Irène Mamontoff, grande artiste dans la lignée des impressionnistes et de Bonnard en particulier.
Son premier mari,Georges Odartchenko, poète et peintre, sera aussi sur les cimaises de la galerie, avec ses "diableries" et ses contes fantastiques inspirés de Gogol et du folklore ukrainien.
( Parution aux Vanneaux).
David Hébert, artiste vivant à Bordeaux, est l'illustrateur aux Vanneaux des carnets nomades.
Nous avons déjà un "carnet" de Venise avec Jean Paul Bota, un du Mont Ventoux avec Jean Louis Poitevin, nous attendons le carnet de Chartres et exposerons le carnet de l'Aquila, en présence de Jean Portante, poète originaire de la région sinistrée et co-rédacteur des éditions PHI.
Nicholas Mandelbaum auteur d'un recueil de poésies paru aux Vanneaux, exposera ses photographies d'Islande, un voyage sponsorisé par le Centre National des lettres.
Un grand ami des Vanneaux nous a quitté cette année ! André Bay, auteur de plusieurs livres chez Gallimard, traducteur, éditeur des éditions Stock, beau-fils de Jacques Chardonne dont il a occupé la maison à La Frette-sur-Seine jusqu'à sa mort.
Deux livres parus aux vanneaux: "Dérives blanches "et "Aimez-vous les escargots?"
André Bay a aussi été peintre, et a écrit un livre sur Pascin.
Exposition des oeuvres d'André et d'oeuvres de Pascin.
Michel Volkovitch traducteur de la poésie grecque à laquelle il a consacré sa vie, emboîtant le pas à Jacques Lacarrière, nous montrera des artistes grecs en liaison avec les nombreux ouvrages traduits par lui, ainsi que ses livres personnels édités aux Vanneaux.
Nous avons des nouvelles heureuses du peintre ami René Moreu, qui a en ce moment une exposition à Marseille et se porte bien!Les éditions des Vanneaux, ont par deux fois rendu hommage à René Moreu. "A l'ami Moreu "de Cécile Odartchenko et "Je sais un artichaut plus beau qu'un porte-bouteille" ont été édités en 2005 en 2007.Nous espérons bientôt exposer des oeuvres de ce grand magicien, peintre, poète, aveugle la plupart du temps, (mais pas tout le temps!)
Lorenzo Cittone, le "fou" de Venise (tramzzininmag) rendra hommage à son tour aux peintres qu'il a défendus dans sa galerie Blanche à Bordeaux.
Des éditeurs amis seront aussi invités avec leurs livres d'artistes pour donner à voir, cette merveilleuse complicité des peintres et des poètes, complicité de toujours, qui n'est jamais démentie.
La galerie fonctionne comme les éditions des Vanneaux sous le régime associatif. Tous les bénéfices des ventes iront à l'association en soutien à l'édition des poètes.
La galerie sera ouverte le soir et fermera après le départ des derniers fans.