mercredi 3 juillet 2013

Croisée des échos : Alain Jouffroy & Guillaume Chep

La présentation de "ça rime à quoi" (France Culture) :

Chaque minute me rappelle toutefois (les pieds dans le purin)
la délicate ocelle qu’est le ciel de l’Autre, dont la paume se referme
sur la peau de ma main…
Son emprunte m’encercle. Sa bouche (plus haute
que l’éclaboussure des boues)
me coupe les lèvres de baisers-trains.
Aussitôt : une chute :
cohésion incoercible :
tout atome cosmique percute
chaque minute et l’écroule
hors des écrous du cadran.
(in "L'épée rengainée", de Guillaume Chep)

Bref, les Brèves.
C'est la grève des grands discours.
La sobriété
Contre les monstruosités
Calamités non colmatées.
Et contre les grands chefs
Il n'y a que des chefs-d'œuvre.
Alors : à l'art !
(in "Les planches désertées", d'Alain Jouffroy)

Guillaume Chep & Alain Jouffroy ont écrit ensemble un recueil de poèmes pour l'heure inédit : Croisée des échos.
A plus de soixante ans d'écart ils ont décidé ainsi de mêler leurs mots autant que leur énergie.


Guillaume Chep est né en 1990. Dès son plus jeune âge il écrit de tout : poèmes, romans, scénarios… Après des études littéraires en classes préparatoires, il s'envole pour l'Ecosse et y réside une année complète, s'inspirant de ce climat si particulier pour y parfaire son style. À son retour en 2011, il fait la rencontre d' Alain Jouffroy, avec qui il tisse une amitié surprenante en dépit de leur grande différence d'âge.

Alain Jouffroy , Prix Goncourt de la Poésie 2007 pour l'ensemble de son oeuvre, est né en 1928. Poète, critique d’art, romancier, essayiste, plasticien, Alain Jouffroy a su inventer une oeuvre affranchie des genres pour mieux l’accorder à la réalité des expériences. Grand témoin et acteur des aventures sensibles et intellectuelles du XXe siècle, sa pratique de la poésie et son refus de la marginalisation des créateurs l’amenèrent notamment à proposer peu avant Mai 68 une abolition de l’art.Ses récits autobiographiques (le Roman vécu, 1978), son œuvre poétique (l'Ordre discontinu, id.) et romanesque (Un rêve plus long que la nuit, 1964 ; l'Indiscrétion faite à Charlotte, 1980) s'attachent à cerner l'engagement révolutionnaire du poète par le langage. Il participe à « la trajectoire invisible des idées révolutionnaires », ce « fil rouge » de la prise de parole. Commentateur du surréalisme, dont il est un « hérétique » (il défend l'intraitable Péret), il est témoin de son temps : avec la poésie, dit-il, « voilà l'histoire qui fait claquer toutes les portes et se pulvériser les barreaux ». Ses vers sont repris en deux volumes :C'est aujourd'hui toujours, poèmes 1947-1998 (1999), et Éternelle Extravagance, poèmes 1954-2000 (2000). À l'heure d'Internet, sa carte de visite porte : « Alain Jouffroy, Externet ».

Croisée des Échos se présente sous la forme d'un jeu de voix qui s'entrecroisent, se ressemblent, se répondent, interjettent et explosent, s'insurgent contre les codes et les systèmes, analysent les sentiments les plus contradictoires et poussent à bout le désir de vie et de liberté.


Première émission : Guillaume Chep.

Première partie :



Deuxième partie :



Deuxième émission : Alain Jouffroy.

Première partie :



Deuxième partie :